Vallée d’Itria : nature, culture et tradition

Une vallée verte, qui s’illumine au soleil, parsemé de trulli caractéristique, avec des murs en pierres sèches qui délimitent vignobles et des oliveraies à perte de vue. Entre les deux, villages médiévaux, parmi les plus beaux d’Italie, animent la campagne environnante. Ça ressemble à ça la Vallée d’Itria, un coin de paradis à cheval sur la provinces de Bari et Brindisi, qui fait référence aux communes de Martina Franca, Locorotondo, Cisternino et Alberobello.
Dans cette large vallée, entourée par la Collines de Murge, pousse, protégée par une végétation douce et généreuse, des fermes savamment restructurées et de vertueuses caves familiales, ainsi que vieux aqueducs réhabiliter dès à présent de chemins à parcourir à pied ou à vélo.
L’idéal donc pour un tourisme œnogastronomique, sportif et culturel.

Le panorama de la Vallée d’Itria c’est magique et pour l’apprécier pleinement il faut s’immerger dans sa culture et dans ses traditions, se perdre dans ses saveurs et ses odeurs. Impossible de ne pas être tenté par une galette, une burrata ou un bon verre de vin blanc. Ici le sol est rouge et caillouteux, les rangs bas et fibreux, les raisins sont riches en minéraux, le résultat de cette alchimie est un vin au goût fruité mais décisif, net et sûr de lui.
La verdeca et le minutolo sont des vignes indigènes capables d’éveiller ses rêves et ses suggestions dans les papilles Pouilles envoûtantes.

valle-ditria-04

valle-ditria02

Que faire dans la Vallée d’Itria ?

Ceux qui voyagent dans la Vallée d’Itria sont certainement attentifs à la qualité et au contenu, amoureux du bon vin et de la cuisine traditionnelle, ainsi que du contact avec la nature. Les activités sont donc variées :

Visitez les centres historiques de Locorotondo, Cisternino et Alberobello.

Les villages de Locorotondo, Cisternino et Alberobello sont des villages médiévaux, conservés comme faveurs de mariage. Un entrelacs de ruelles et de rues s’ouvrent, comme un tour de passe-passe, sur des places élégantes, dominées par des bâtiments historiques et des cathédrales.
Les balcons, décorés de compositions florales spectaculaires, sont une claire démonstration de goût et de raffinement.
Les trulli sont principalement concentrés sur le territoire de la commune d’Alberobello et ont le pouvoir, avec leur forme conique caractéristique, de projeter le visiteur dans une dimension féerique et onirique.

locorotondo

Passer la nuit dans un Trullo

Passer la nuit dans un trullo est définitivement une expérience à faire, pour s’immerger dans un monde qui semble si extraordinairement irréel. L’architecture conique singulière, la pierre blanche du karst et la fraîcheur de l’intérieur font des bâtiments trulli sui generis, particuliers, uniques au monde. Ce qui était autrefois de simples cabanes paysannes sont aujourd’hui des maisons de vacances raffinées, équipées de tout confort.
Il existe différents types et tailles, idéales pour un séjour romantique ou en famille. Parmi les plus beaux, il y a certainement les Trulli della Seta (cf photo ci-dessous), un complexe de cônes savamment restaurés, immergé dans la campagne pittoresque de Coreggia, le seul quartier d’Alberobello.

trulli-della-seta

Promenez-vous le long de la piste cyclable de l’aqueduc des Pouilles

Inaugurée en 2014, dans le cadre d’un projet ambitieux de revalorisation du territoire, « La véloroute de l’eau » est une piste cyclable qui unit Figazzanoun hameau de Cisternino, à Ceglie Messapica, en suivant l’aqueduc des Pouilles sur 11 km, aujourd’hui la principale source d’approvisionnement en eau de la région.
La piste glisse au cœur de la Vallée d’Itria, traversant des vignes, des cerisiers et des champs de blé, laissant entrevoir une grande beauté naturelle. Le sentier fait partie de la piste cyclable des Apennins, mais en plus des cyclistes, il accueille également les promeneurs, les coureurs et les amateurs d’équitation. A mi-chemin, un peu isolé est un Ashramou centre de culte hindou, fondé en 1979 par le photographe Lisetta Carmi, un grand dévot de maître Babaji.

ashram-

valledistria-aqueduc-

Essayez les spécialités gastronomiques et œnologiques

La région de la Vallée d’Itria est riche en spécialités agroalimentaires : du vin à l’huile, fromages, pâtisseries, reflet d’un terroir généreux et varié.
Un plat typique de Locorotondo est les rouleaux de tripes, en dialecte gnumer’dde suffuche’te, accompagné de légumes sauvages. Tout aussi délicieux sont les chapeaux melon par Cisternino, qui sont des rouleaux de viande farcis de persil, de poivre et de fromage. Et comment ne pas mentionner le riche répertoire laitier, comme les diverses jonques, caillés et ricotta. Tout aussi délicieux sont les produits de boulangerie, comme le pain fait maison, la focaccia, frise et taralli, qui suivent les anciennes procédures de levée et de cuisson au four à bois.
Pour accompagner de telles gourmandises, les vins, principalement blancs, très délicat et avec une saveur fruitée caractéristique, conséquence d’une terre riche en minéraux.

focaccia des Pouilles

Burrata des Pouilles

Cisternino

Candida, d’un blanc presque éblouissant, Cisternino domine, depuis l’un des plus hauts sommets des Murge (394 m d’altitude), la douce Vallée d’Itria, sur laquelle elle s’étend comme un long et sinueux balcon. A l’horizon, des trulli blancs poussent comme des champignons, donnant à la vue un paysage féerique.
Cisternino a souffert dominations diverses, d’abord les Normands, puis les Angevins, enfin les Aragonais, et le résultat est un mélange de styles.
Symboles de la ville sont là tour Blanche et l’Église Mère de style roman, dédié à San Nicola di Patara, sous lequel les restes d’un ont été récemment trouvés église primitive (maintenant un musée), datable d’une bulle du pape Alexandre III, 1180.
Les murs d’enceinte datent de 1400 le centre historique du Moyen Âge (IX-X siècle après JC).
Deux entrées menaient au village : Grande porte Ouest, Petite porte à l’Est. Au centre du village se trouve le Piazza Vittorio Emanuele IIavec le tour de l’horloge, véritable salon, sur lequel se concentre la vie sociale.
La ville est divisée en différents quartiers, tandis que le long de la ceinture qui entoure le centre historique, ils s’ouvrent espaces ouverts larges et suggestifs, qui surplombent la douce vallée d’Itria.

Cisternino

cisternino02

cisternino-03

Locorotondo

Considéré l’un des plus beaux villages d’Italie, Locorotondo (du latin locus rotonde) doit son nom et sa renommée à son plan d’étage rond.
La murs circulaires, du Moyen Age, conservent une village-joyau, qui ne peut qu’attirer le visiteur pour son raffinement. Les ruelles pittoresques, ceint de murs blancs des maisons, offrent des aperçus évocateurs à la vue, et de mai à septembre, les habitants se disputent le titre de « balcon le plus fleuri ».
Typique de Locorotondo sont les Cummerc’est-à-dire les maisons anciennes au plan rectangulaire et au toit en pente composé de tuiles plates en pierre, fonctionnelles à la collecte des eaux pluviales, dans une zone qui a toujours été très sèche.
Majestueux s’élève dans le centre historique Église Mère de style baroque-Renaissance, tandis que Palais Morellide l’énigmatique porte baroque, l’Ancien hôtel de ville et l’ancienne chapelle de San Nicola, dont les fresques ont récemment été mises au jour.

vue locorotondo

locorotondo-cummerse

locorotondo - église-san-nicola

Alberobello

Le Centre d’Alberobello est un musée à ciel ouvert, avec les 1400 trulli, qui donnent les deux quartiers de Monti et Aia Piccola un aspect de conte de fées. Une polychromie allant du blanc et du gris des trulli, au bleu intense du ciel, en passant par les taches rouges et fuchsia des compositions florales qui ornent les murs blancs. Aujourd’hui, le village d’Alberobello est Site du patrimoine mondial protégé par l’Unesco depuis 1996, et il ne pouvait en être autrement, compte tenu du centre-ville monumental. Mais quels sont les trulli et quelle était leur fonction?
Ce sont des bâtiments en pierre sèche à plan central, sur lesquels vient se greffer le dôme caractéristique en forme de cône. Ces maisons primitives ont été construites par des paysans comme refuge temporaire ou permanent, et les plus anciennes datent du XVIIe siècle. Aujourd’hui, il existe des trulli d’âges et de tailles variés, mais la suprématie de la taille et de la grandeur appartient à Trullo sovrano, trouvé dans Place de Sacramento, derrière l’Église de Santi Cosma et Damino. La structure du Trullo Sovrano, disposée sur deux étages, a été commandée par la riche famille du prêtre Cataldo Perta et remonte à 1797. Son dôme majestueux, de 14 mètres de haut, se distingue par sa taille dans son ensemble de 12 cônes, et attire l’attention de nombreux visiteurs.
Enfin ne manquez pas le Musée du territoire, installé dans un complexe de 15 trulli communicants, où sont exposés des objets, des outils et des témoignages d’une ancienne culture paysanne.

alberobello-01

Alberobello

Les événements à ne pas manquer dans la vallée d’Itria

  • Festival Locus – Locorotondo – Août
  • Fête de la Vallée d’Itria -Martina Franca- juillet août
  • La Ghironda – Locorotondo, Martina Franca, Ceglie Messapica – juillet août
  • Fêtes patronales de San Rocco – Locorotondo – 16 août