Cette île en forme de larme se trouve à quelques centaines de kilomètres du continent indien, beaucoup plus imposant et connu. Le Sri Lanka est un petit pays, mais aux possibilités infinies : nature intacte, faune et flore sauvages, lieux riches en culture et plages d’une rare beauté : il ne manque de rien et il y a tant d’endroits à voir dans ce pays. C’est pourquoi organiser un voyage de deux semaines au Sri Lanka n’est pas facile : il faut faire des choix radicaux !

Pour organiser au mieux votre circuit de deux semaines au Sri Lanka, vous devrez planifier vos arrêts en fonction de la saison et, afin d’obtenir une image aussi complète que possible de la vie dans le pays et de vivre des expériences variées, vous pouvez inclure quelques arrêts dans des zones montagneuses, visiter des villes culturelles et des sites archéologiques, explorer des parcs naturels (et voir toutes sortes d’animaux sauvages) et dulcis in fundo rechercher une relaxation bien méritée sur la plage. Dans cet article, nous allons mettre un peu d’ordre dans les endroits à visiter et les choses à faire, et surtout vous donner quelques conseils pour choisir le meilleur (et le plus cohérent) itinéraire au Sri Lanka pour 15 jours. Se laisser prendre par l’impatience de voir voir voir n’est pas seulement contraire à l’esprit de détente de l’île, mais se heurte aussi au réseau routier et de transport qui rend un voyage au Sri Lanka lent.

Où et quand aller à la plage au Sri Lanka ?

Pour de nombreux voyageurs, la première exigence d’un voyage sur l’île de Ceylan est de passer quelques jours à la plage. Il peut donc être judicieux de commencer par choisir les meilleures plages du Sri Lanka, puis de planifier un itinéraire en conséquence. L’endroit où aller à la plage dans le pays dépend du régime de mousson : pour profiter du plein soleil et d’une mer cristalline en novembre, décembre, janvier, février et mars, les côtes ouest et sud sont recommandées ; tandis qu’en avril, mai, juin, juillet, août, septembre et octobre, les plages de la côte sont préférables. Comme nous l’avons mentionné plus haut, ce choix guidera également le reste de votre voyage. Sachez donc que si vous décidez de vous rendre dans le sud ou sur la côte ouest, vous serez loin des zones du triangle culturel et que, si vous souhaitez tout de même les visiter, vous devrez prévoir de nombreuses heures de voyage supplémentaires dans l’ensemble de votre itinéraire. En revanche, si vous voyagez à une saison propice à la visite de la côte est, vos déplacements seront relativement plus courts.

Itinéraire pour un voyage au Sri Lanka d’avril à octobre

Negombo – Kandy – Triangle culturel et parc national de Minneriya – Trincomalee – Arugambay – Ella – Aéroport international de Bandaranaike

Itinéraire pour un voyage au Sri Lanka de novembre à mars

Negombo – Kandy – Triangle culturel et parc national de Minneriya – Ella – Parc national de Yala – Plages de la côte sud – Aéroport international de Bandaranaike

Nous avons passé près de deux mois au Sri Lanka, et nous avons hâte d’y retourner pour voir les endroits que nous n’avons pas réussi à visiter. Pour ceux qui disposent de 15 jours, nous conseillons de ne pas prendre d’itinéraires rapides forcés, de prévoir 2 ou 3 nuits par étape et, si vous ne voyagez pas en transport privé, sachez que les déplacements sur l’île sont lents et souvent complexes (il y a peu de routes et elles ne sont pas toujours praticables par les grands et lourds bus publics).

Les itinéraires ci-dessus sont conçus pour optimiser le temps, pour minimiser les distances entre les voyages et, bien sûr, pour éviter les moussons qui frappent l’île de façon saisonnière. Vous trouverez ci-dessous une brève description de tous les arrêts des deux circuits. Il vous suffit de les intégrer dans celui que vous choisissez pour obtenir le voyage parfait de deux semaines au Sri Lanka, à tout moment de l’année.

Negombo (1 jour)

Votre avion international arrivera à l’aéroport international Bandaranaike, à 35 km de la capitale. Colombo est une ville extrêmement chaotique, si vous ne disposez que de 15 jours ; nous vous conseillons donc de l’éviter et de choisir comme première étape Negombo, plus accessible, à seulement 8 km de l’aéroport. Negombo n’est pas la ville la plus charmante du Sri Lanka, mais un village de pêcheurs animé et coloré avec une belle lagune où se promener, plusieurs marchés (dont un grand marché aux poissons sur la plage) et quelques temples particulièrement intéressants. Le long de la côte de Negombo se trouve la partie touristique de la ville, d’innombrables hôtels de plage, des maisons d’hôtes de toutes tailles et de tous prix, des restaurants chers avec des offres internationales et des pubs. Nous sommes très sceptiques quant à cette zone, en raison des prix exagérés et de la nourriture décidément sans goût. De plus, Negombo ne possède pas de plage particulièrement belle, nous vous recommandons donc de faire une exception ici et de n’y passer qu’une nuit (pour vous remettre du long vol).

Kandy et ses environs (2 jours)

Si vous avez l’intention de visiter une ville culturellement riche et fascinante, nous vous recommandons une courte halte à Kandy (si vous ne disposez que de 15 jours, consacrez-lui au moins deux jours complets), la capitale culturelle de l’État et la deuxième ville la plus peuplée du Sri Lanka. Nous n’avons pas particulièrement aimé le centre, en raison du smog qui l’entoure et du temps perpétuellement maussade, mais nous avons réservé une journée pour le visiter, ce qui inclut invariablement le temple de la Dent, une promenade autour du lac et d’autres temples bouddhistes plus petits (mais non moins spectaculaires) en ville. Consacrez le deuxième jour aux environs beaucoup plus fascinants, avec d’intéressants jardins botaniques, des musées du thé dans les montagnes et, surtout, de merveilleuses promenades telles que la boucle des trois temples (un itinéraire à travers les montagnes au milieu des plantations de riz et de thé qui touche trois temples bouddhistes anciens et spectaculaires).

Le Triangle culturel et le parc naturel de Minneriya (3 jours)

Après votre visite de Kandy, nous vous recommandons de vous rendre dans ce que l’on appelle le Triangle culturel. Cette belle région au cœur de l’île comprend plusieurs sites archéologiques intéressants et d’anciens complexes de temples spectaculaires.

Dambulla, Sigiriya, Polonnaruwa, Anuradhapura et Mihintale sont les principales étapes. Nous vous conseillons de visiter le magnifique temple de Dambulla sur le chemin de Kandy à Sigiriya (il vous faudra deux heures), puis de faire de Sigiriya votre base pour d’autres destinations. Passez une demi-journée à escalader Lion Rock (une expérience à ne pas manquer) et le lendemain, choisissez de consacrer une journée à chacune des autres destinations ou de vous concentrer sur une seule d’entre elles. Nous vous déconseillons de visiter Polonnaruwa et Anuradhapura le même jour, vous seriez trop pressé et ne pourriez pas apprécier pleinement la beauté et la paix de ces lieux anciens. S’il vous reste du temps après Anuradhapura, vous pouvez passer quelques heures à Mihintale, qui n’est qu’à 15 km.

En séjournant à Sigiriya, vous disposerez également d’un excellent point de départ pour un safari dans le magnifique parc naturel de Minneriya, à la recherche d’éléphants sauvages. Cette excursion en jeep dure environ 4 heures et peut être facilement combinée avec la visite du Rocher des Lions (qu’il est préférable de planifier tôt le matin pour éviter la chaleur et la surpopulation).

Côte Est du Sri Lanka – Itinéraire 1 (6 jours +1)

Trincomalee et ses environs (3 jours)

Depuis le triangle culturel, si votre destination est les magnifiques plages sauvages et préservées de Trincomalee, vous pouvez facilement vous rendre sur la côte nord-est et les atteindre en deux heures environ en bus, voire moins si vous voyagez en transport privé. Ici, la mer est limpide, la nature sauvage et les touristes très peu nombreux. Détendez-vous pendant au moins trois jours complets, peut-être en établissant votre base près de la plage d’Uppuveli et en lui consacrant une journée, une autre à la ville de Trincomalee avec ses beaux temples et une dernière aux plages de Nilaveli. Prévoyez une demi-journée si vous avez envie de plonger ou de faire de la plongée libre dans ces zones et peut-être de faire une excursion en bateau au lever du soleil à la recherche de baleines et de dauphins.

Destination supplémentaire – Batticaloa (1 jour)

De Trincomalee pour se diriger vers le sud, nous recommandons, si vous disposez de plus de 15 jours, un arrêt à Batticaloa pour interrompre le voyage. C’est une ville animée et colorée où nous vous suggérons de chercher un hébergement dans le centre pour profiter de ses beaux marchés, prendre un apéritif avec vue sur le lagon, puis prendre un tuk.tuk vers la zone côtière pour une promenade sur ses plages désolées, qui portent encore les séquelles du tsunami qui a durement touché ces régions en 2004.

Arugambay et ses environs (3 jours)

En 5 heures de Trincomalee (au moins 6 par les transports publics) et en 2,5/3 heures de Batticaloa, vous arriverez à Arugam bay, une autre destination que nous avons beaucoup appréciée pour son atmosphère détendue et les nombreuses commodités que cette plage, connue depuis de nombreuses années pour être un important spot de surf, peut offrir. Outre une baie animée, une mer magnifique et de nombreux petits restaurants et bars pour vous divertir, les environs d’Arugam Bay offrent un spectacle naturel et sauvage. Nous vous recommandons donc de rester à Arugam pendant au moins trois jours complets et de prendre votre temps pour visiter les belles plages au nord et au sud de sa baie sans manquer l’occasion de faire un petit safari en tuk-tuk jusqu’au monastère de Kudumbigala, un spectaculaire complexe bouddhiste situé à environ 30 km au sud d’Arugam Bay et entouré par la nature.

La côte sud du Sri Lanka – Itinéraire n° 2 (6 jours)

Plages du sud (4 jours)

Si vous voyagez entre novembre et mars, les côtes sud et ouest vous offrent la possibilité de passer au moins quatre jours de détente sur la plage. Nous vous conseillons d’éviter la côte ouest en dessous de Colombo, la mer ne nous a pas paru excellente et l’exploitation touristique est pour le moins exagérée. Ce que nous recommandons, c’est de visiter la côte sud, qui offre plutôt de belles plages et un confort parallèle à celui de l’Ouest. Les différents arrêts principaux sont reliés par un excellent système de transport (meilleur que celui de la côte est), y compris les bus touristiques (très confortables et rapides mais aussi chers) et les routes sont en bon état, vous pouvez donc décider de visiter une plage différente chaque jour ! Pour choisir les plages qui vous conviennent le mieux, consultez notre article sur les meilleures plages du Sri Lanka (lien ci-dessous) et décidez de celles à inclure dans votre itinéraire. Nous vous recommandons de ne pas manquer les plages de Mirissa et Hunawatuna.

Parc national de Yala (2 jours)

Depuis les zones côtières du sud et également depuis Arugam Bay, vous pouvez facilement rejoindre en quelques heures la zone du parc national de Yala, célèbre pour l’observation des éléphants et des léopards. N’oubliez pas, cependant, que si vous voyagez d’octobre à décembre dans ces régions, le risque de pluie est très élevé et il sera plus difficile de voir des animaux que pendant la saison sèche. Si, en revanche, vous voyagez les autres mois, renseignez-vous auprès des locaux pour savoir si cela vaut la peine de visiter le parc (le régime des pluies et les migrations d’animaux sont imprévisibles). Dans chaque ville touristique, il sera facile de contacter les hôtels et les agences pour organiser un safari dans le parc animalier le plus visité du Sri Lanka.

Ella (3 jours)

Cette petite ville nichée dans les hauteurs du pays des collines est certainement l’une de nos destinations préférées au Sri Lanka. À première vue, elle peut sembler être un piège à voyageurs : un amas de rues saturées de restaurants, de clubs et d’hébergements touristiques. Mais pour nous, cet endroit était un « camp de base » parfait, avec des logements agréables à prix réduits et de nombreuses occasions de se faire dorloter à l’occidentale : d’excellents hamburgers, des bières glacées et certains des meilleurs curry que nous ayons goûtés dans tout le pays. Sinon, les montagnes qui entourent ces deux routes très fréquentées sont des lieux paradisiaques, pleins de cascades, de sommets à gravir, de temples taillés dans la roche et de villages animés. Nous vous recommandons d’y passer trois jours de vos 15 jours de vacances (ce sera quand même court) et de lire nos conseils sur Ella pour profiter au maximum de ce coin de paradis dans les montagnes.

La destination supplémentaire – Nuwara Eliya et le voyage en train.

Si vous disposez de quelques jours de plus que les 15 jours habituels, nous vous recommandons de faire une halte à Nuwara Eliya, une belle ville aux influences coloniales anglaises, également située dans le pays des collines. Vous pouvez vous y rendre par un intéressant voyage en train depuis Ella, qui vous étonnera par la beauté de ses paysages.

Pour être complet, il faut mentionner l’extrême nord de l’île, une région peu touchée par le tourisme de masse et très liée à la culture tamoule (alors que le reste du pays est majoritairement bouddhiste) : nous ne l’avons pas incluse dans les itinéraires recommandés car, assez éloignée des autres étapes, elle mériterait un voyage séparé. Nous promettons de passer au moins deux mois à Jaffna et dans ses environs et proposerons bientôt un circuit innovant dans le nord du Sri Lanka.

 

Cet article a été écrit en collaboration avec Eure-Balades, spécialiste des randonnées dans l’Eure, mais aussi grand voyageur à l’international !